Semaine du 2 août 2020

18e dimanche du temps ordinaire

 

 

Le retour

 

 

Nous avons la chance cette semaine d’avoir le retour du feuillet paroissial. C’est le temps de toute sorte de retour. Le retour du hockey, du soccer, du football, de l’été, des vacances. L’année 2020 a commencé avec une pause prolongée. Tout c’est arrêté pour voir venir le fameux coronavirus. Il fallait faire une pause pour apprendre à connaître ce fameux virus. On ne dit pas que nous ne pourrons pas vivre avec, mais avant de le laisser partout à sa guise, il fallait à la science un moyen de pouvoir nous soulager, de nous soigner. Même si tout n’est pas encore au point, nous connaissons un peu mieux notre ennemi. C’est un ennemi qui court vite, mais ne fait pas tant de victime que cela et la plupart n’ont pas de symptômes sévères.

 

 

C’est pour cela que nous parlons de retour à nos activités. Même l’Église a été touchée par cette pause. Les lieux de cultes furent fermés pendant 3 mois. Ça change les habitudes. Les communautés ne peuvent plus se rassembler avec les mêmes habitudes qu’avant. Les discussions sont moins longues à la sortie de la messe. Les distances et le masque viennent changer nos rapports humains.

 

 

Cependant, cette pause m’a permis de découvrir une nouvelle manière de faire église. Une nouvelle façon de pouvoir communiquer Dieu. À travers l’Église numérique, sur internet, j’ai pu découvrir une belle imagination de la part des jeunes. Une nouvelle église est en éclosion. Des témoignages de foi des jeunes, des émissions en direct, des messes en diffusés. J’ai moi-même participé à cette éclosion de nouvelles façons de faire. Ne vous en faites pas, nous ne perdrons pas nos moyens habituels de célébrer. Disons simplement qu’il s’est ajouté une plus grande panoplie de moyens pour vivre notre foi. Et cela est bon. Il n’y a pas qu’un seul moyen pour aller jusqu’à Dieu. Plusieurs ont probablement profité de cette pause pour prendre de nouvelles habitudes de prières, comme l’oraison, la méditation de la Parole de Dieu, le chapelet. Certains ont profité du temps de marche à l’extérieur pour l’offrir au Créateur. Il y a même des personnes qui ont commencé une démarche d’appel auprès de personnes qu’ils connaissaient moins pour être un soutien dans la solitude. Vous savez que le dé-confinement n’est pas synonyme de la fin de l’isolement. Il y a encore beaucoup de personnes qui sont toute seules dans leur maison.

 

 

Oui, le retour de certaines activités nous permet de retrouver la normale. Nous pouvons continuer de garder notre espérance dans le Seigneur, il nous permet de nous renouveler dans nos choix ou d’en faire des nouveaux. À chaque situation implique une nouvelle décision. Alors, je garde ma bonne humeur et la joie que le Seigneur met dans ma vie. Et vous êtes une partie de cette joie car vous aussi, vous avez choisi de faire de Dieu votre ami. Alors, retroussons-nous les manches pour relever le défi.

 

Patrick Côté, curé

 

Messe du mercredi 12 août:https://youtu.be/65A8h3bk-_I

Messe du dimanche 19e semaine du temps ordinaire: https://youtu.be/j6Cxbzk_4WM

 

Voici des règles simples pour les messes qui vont recommencer. Les messes du mardi et vendredi à 16h15 se dérouleront à l'église Saint-Isaac-Jogues d'Asbestos. Ces messes seront limités à 50 places sans réservations.

 

Pour les messes du samedi et du dimanche, nous vous invitons simplement à vous présenter à l'église jusqu'à pleine capacité. Donc les horaires seront comme à l'habitude. Nous serons soumis à une limite selon les règles de la distanciation physique. Le port du masque est obligatoire, sauf pour les personnes qui ont une contre-indication médicale. Nous vous demandons au moins de porter le masque pour vous déplacer et pour la communion.

 

Pour les funérailles, comme nous sommes soumis aux même règles, nous vous invitons à laisser la place aux familles.

Nous poursuivons pendant ce temps de rendre disponible la messe sur youtube. Vous pouvez recevoir une notification sur facebook et sur le site internet de la paroisse www.saint-isaac.org.

 

Nous sommes conscient que cela ne conviendra pas à tout le monde, qu'il y aura des frustrations, mais nous comptons sur votre collaboration. Je vous invite à faire connaître ces informations à ceux qui n'ont pas accès internet. Il vaut mieux qu'ils reçoivent le message trois fois que pas du tout. À bientôt.

Patrick Côté, curé

 

 

 

célébrants

 

  

Formation des lecteurs

Formation des servants de messe

 

 

 

135744
Today: 8